Rechercher
  • Ma Jolie Nature

3 astuces pour optimiser sa récupération après un sport intense

Mis à jour : 29 sept. 2020

Se réveiller frais le lendemain d'une compétition ou d'une randonnée intense est possible. Grâce à une alimentation choisie on peut diminuer l'impact sur le corps tout en facilitant le retour à la normale du métabolisme.


Astuce n°1 : augmenter ses apports hydriques

Immédiatement après l'arrêt de l'activité physique la perte hydrique du corps doit être compensée. Environ 200 ml tous les 1/4 d'heure permettra une bonne hydratation.

Contrairement à ce qu'on peut conseiller en naturopathie, dans ce cas spécifique il faut choisir une eau fortement minéralisée. Pour cela il faut regarder le résidu à sec à 180°C (sur l'étiquette) qui est dans ce cas supérieur à 1500 mg/l .

Par exemple l'eau Vichy riche en bicarbonate, St. Yorre, Vals, Badoit,... L'idée est d'aider le corps à s’alcaliniser en plus de se réhydrater mais attention aux eaux riches en magnésium qui peuvent avoir un effet laxatif !



Astuce n°2 : restaurer ses réserves en glycogène

Le bon moment est juste après l'effort car le corps reconstitue ses réserves à ce moment là.

En alternance avec l'eau une boisson riche en glucides ou une boisson énergétique de qualité viendra restaurer rapidement les réserves.





Astuce n°3 : 1h après l'effort choisir des aliments alcalinisants

Sous forme de collation puis de repas, ou directement un repas, le choix des aliments est primordial !

Une soupe de légumes et pommes de terre ou patates douce (pour continuer l'hydratation et les apports en glucides), crudités avec une peu d'huile et de citron, pâtes avec des légumes et un peu de gruyère, 1 œuf ou quelques sardines. En dessert : banane, compote, amandes.

Les légumes et les fruits vont apporter des anti-oxydants indispensables. Attention toutefois aux mauvaises associations d'aliments.

Ma Jolie Nature

S'ABONNER

©2020 Tous droits réservés - Aucuns conseils divulgués sur ce site ne doivent se substituer à un suivi médical.